Une récréation à l’hôpital

Hospirécré propose des activités créatrices et ludiques variées. Notre rôle consiste principalement à distraire les enfants hospitalisés.

Notre mission

Proposer une activité adaptée aux besoins de l’enfant pour lui faire oublier un instant les soins et la douleur.

Nos valeurs

Donner de l’amour à chacun, apporter un sourire quotidien et garder une oreille attentive aux parents fragilisés.

Notre fonctionnement

Proposer et accompagner les enfants dans diverses activités telles que jeux, lectures, discussions ou bricolages.

C’est l’hiver !

Actualité

C’est l’hiver !

A l’extérieur c’est tout blanc ! Maintenant la beauté de l’hiver s’est aussi installée à l’intérieur ! Une ambiance hivernal pour accueillir les enfants en pédiatrie et de sympathiques chouettes sont là pour les rassurer…

MERCI AU KIWANIS CLUB D’ORBE !

Actualité

MERCI AU KIWANIS CLUB D’ORBE !

Pour leur 30 ème anniversaire le Kiwanis Club d’Orbe à choisi 3 associations pour un don partagé de 30’000.-  Le comité d’Hospirécré est fier d’avoir été choisi comme bénéficiaire et touché par la générosité et…

Vos témoignages

Un air apaisant
Animatrice

B… a un retard mental et physique, en plus d’être asthmatique, épileptique… et bien d’autres pathologies dues à son handicap. Difficile départ dans la vie, mais un enfant tellement attachant ! J’ai réussi à établir un contact avec lui en chantonnant à côté de son lit à barreaux. J’ai senti qu’il s’apaisait au son de ma voix et que cela devait lui plaire puisqu’il se rapprochait de plus en plus du côté où je me trouvais. J’ai continué par lui caresser le dos, toujours en chantant, et j’ai senti son corps se détendre sous mes doigts. Il est resté un long moment assis le regard perdu, fixé sur le plafond. Par la suite, on a regardé des formes, des pièces de couleurs et j’ai eu envie de faire de la peinture avec lui. J’ai mis 3 couleurs dans une assiette et j’ai guidé son doigt. Une couleur, un point sur une feuille. J’avais l’impression de voir des personnages, des visages avec des expressions. Un chantait, l’autre riait, un triste, parfois les têtes tombaient car son doigt avait glissé et fait une trace. J’avais vraiment l’impression qu’il était content lorsque nous avons admiré ensemble son œuvre et que je commentais les drôles de tête !

« Oh ! Regarde en voilà un qui chante ! » Je me mets à l’imiter… « Celui-ci est triste et celui-là a des longs cheveux ! » Mais son préféré, je suis certaine que c’était celui qui tombait ! A chaque fois, je faisais semblant de tomber moi aussi en faisant « Poum ! ». Je pouvais l’entendre rire… même si sa joie était intérieure et silencieuse.

Une communication touchante, merci B…

2021

Comment soutenir l’association Hospirécré